L’économie ne parvient pas à regagner les emplois perdus

Ottawa (Ontario) – Pierre Poilievre, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Emplois et de l’Industrie, a fait la déclaration suivante au sujet des chiffres sur l’emploi et du taux de chômage au Canada :

« Nous avons appris aujourd’hui qu’en février, l’économie n’a pas récupéré les emplois perdus au cours des deux mois précédents. Les 259 000 emplois de février, la plupart à temps partiel, n’ont pas compensé pour les 266 000 emplois perdus en décembre et janvier.

« Le Canada a le taux de chômage le plus élevé du G7. Il est trop tôt pour savoir si la reprise partielle d’aujourd’hui va faire baisser le taux de chômage sous celui de l’Italie et de la France, dont les politiques socialistes font de ces pays les pires marchés de l’emploi du G7.

« Bien que les chiffres annoncés aujourd’hui puissent être un certain soulagement par rapport aux pertes effarantes des mois précédents, ce n’est pas le moment pour le gouvernement de parader.

« Le Canada a un taux de chômage beaucoup plus élevé que la plupart de ses concurrents et, même si notre pays a affiché l’une des pires pertes d’emplois au début de la pandémie, nous sommes parmi les plus lents à les rétablir.

« En fait, en plus d’entrer dans la pandémie avec un taux de chômage plus élevé que la plupart des pays du G7, le Canada a un taux de perte d’emplois qui a augmenté plus que dans tout autre pays depuis le début de la pandémie.

« Pour contrer cet échec et donner des chèques de paie élevés et stables aux Canadiens, les conservateurs utiliseraient un plan qui a fait ses preuves, notamment en :

  • Donnant le feu vert aux projets créateurs d’emplois dans le secteur privé, dans tous les secteurs.
  • Réformant l’imposition et les avantages sociaux pour récompenser le travail assidu.
  • Permettant aux petites entreprises d’embaucher et de croître.
  • Éliminant les subventions ciblées aux entreprises ayant un pouvoir politique comme Loblaws, MasterCard, Bombardier et d’autres, et utilisant ces fonds pour réduire les impôts destructeurs d’emplois.
  • Stabilisant les dépenses afin de protéger notre système de santé et notre filet de sécurité contre les dangers posés par la crise de la dette des libéraux.

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap