Les conservateurs demandent au gouvernement Trudeau d’invoquer l’Accord sur les pipelines de transit pour sauver la ligne 5

Ottawa (Ontario) – Gérard Deltell, leader de l’Opposition officielle à la Chambre, Greg McLean, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des ressources naturelles et l’honorable Michael Chong, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Affaires étrangères, ont fait la présente déclaration au sujet de la ligne 5 d’Enbridge :

« La sécurité énergétique du Canada est en danger.

« La gouverneure du Michigan tente de fermer la ligne 5 d’Enbridge, quelle que soit la décision de la médiation et du processus judiciaire, en violation directe de l’Accord sur les pipelines de transit que le président Joe Biden a soutenu, en tant que sénateur.

« 30 000 emplois, en Ontario et au Québec, ainsi que 5 000 emplois à Sarnia, sont menacés par la possible fermeture de la ligne 5.

« La ligne 5 d’Enbridge transporte le pétrole canadien vers l’Est, répondant à environ la moitié des besoins en pétrole brut de l’Ontario et du Québec. Il n’y a pas d’alternative – si la ligne 5 cesse de fonctionner, il y a aura immédiatement des pénuries de carburant en Ontario et au Québec, une augmentation des prix du carburant et une augmentation du transport du pétrole par camion et par train, avec les risques environnementaux et l’augmentation des émissions de GES que cela implique.

« Enbridge a l’intention de poursuivre l’exploitation légale de la ligne 5, telle qu’approuvée par l’organisme de réglementation fédéral américain et conforme au traité, en attendant une décision de la cour américaine.

« La date limite est fixée à demain. Les conservateurs demandent de toute urgence au premier ministre Trudeau d’appeler le président Biden et d’invoquer l’Accord sur les pipelines de transit de 1977 afin de veiller à ce que cette infrastructure vitale reste ouverte. Les Canadiens ne peuvent pas se permettre un autre échec en matière de pipeline sous ce gouvernement liberal. »

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap