Les libéraux de Justin Trudeau évitent de faire preuve de transparence dans le scandale de WE Charity en faisant de l’obstruction

Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, les députés conservateurs qui siègent sur le Comité permanent de la procédure et des affaires à la Chambre (PROC) font la déclaration suivante au sujet de l’obstruction du gouvernement libéral en comité :

« Aujourd’hui, le gouvernement a décidé d’empêcher un vote qui obligerait le premier ministre et les frères Kielburger à comparaître devant le Comité de la procédure et des affaires de la Chambre.

« Pendant des jours, les libéraux ont obstrué une motion conservatrice qui exigerait que le premier ministre et d’autres témoins clés comparaissent et témoignent des véritables raisons qui ont mené à la prorogation du Parlement, l’an dernier.

« Les libéraux continuent de défendre Justin Trudeau face à des questions raisonnables sur le déclenchement suspect de la prorogation, qui a interrompu plusieurs enquêtes sur le scandale de l’organisme de bienfaisance WE.

« Le premier ministre est la seule personne capable d’exposer les véritables raisons de la prorogation. Cela a été confirmé par des experts, qui ont encouragé le Comité à entendre directement Justin Trudeau. Malheureusement, plutôt que de donner aux Canadiens les réponses qu’ils méritent, les libéraux préfèrent perdre un temps précieux à tenter de dégager Justin Trudeau de toute responsabilité.

« Les libéraux doivent se rendre compte que les Canadiens n’accepteront pas aveuglément leur dissimulation et doivent accepter que le premier ministre se présente et publie les documents pertinents concernant la prorogation. Le Comité est tout à fait dans son droit d’exiger cette information et devrait être libre de poursuivre son travail sans que le CPM interfère. »

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap